ACTUALITES SAO MAI
Expositions de peintures au profit des enfants des rues ...
En savoir plus
DONNEZ-LEUR UNE CHANCE !
> Historique
> Au Vietnam
> Les autorités belges
> Les jeunes
> Les activités
> Les actions
> La presse en parle
> Galerie Sao Mai
> Video Sao Mai
> Contact

Sao Mai permet à de jeunes défavorisés des rues de Ho Chi Minh d’envisager un avenir meilleur en venant suivre, en Belgique, une réelle formation dans le domaine des métiers de la bouche:
la boulangerie/pâtisserie et la cuisine.

En accord avec l’Office des Etrangers de Belgique, Sao Mai a réçu l’autorisation d’accueillir un jeune par an. Depuis 2001, cinq jeunes (Cong, Huy, Anh, Tung et Nang) sont déjà passés par les centres de formation à Bruxelles, Limal, Libramont et le CERIA.

Les dernières nouvelles

  • Cong travaille depuis plusieurs années dans le petit atelier de boulangerie/pâtisserie de la Maison Chance, projet extraordinaire lancé il y a plus de 20 ans par Tim Aline Rebeaud. Cette structure accueille enfants des rues et personnes handicapées.
  • Huy travaille pour la société Lesaffre Vietnam (Levure de boulangerie et ingrédients de panification), voyage beaucoup et a monté sa petite boulangerie/pâtisserie.
  • Tung, qui est devenu papa d’une ravissante petite fille, travaille comme second dans l’ensemble des restaurants du Sofital/Saigon.
  • Nang, après trois années passées chez Haagen Daasz a monté son propre business de glaces d’inspiration belge (à la bière, à l’alcool, au spéculoos et au cuberdon)
  • Kiet s'apprête à rejoindre la famille SAO MAI en 2017 pour aller apprendre la boulangerie/pâtisserie GOOSSENS à Woluwé-Saint-Pierre.


_____________________________________________________________________________________________________________________